Qu'est-ce que le prêt entre particuliers ?

KESMER BANK est la première plateforme en Suisse de prêt sans banquiers. Nous proposons un crédit issu d'un système collaboratif, mais il ne s'agit pas de crédit entre particuliers à proprement dit. Les fonds des crédits sont collectés auprès d'Investisseurs professionnels (particuliers, entreprises, caisses de retraite, assureurs, fondations, etc.). Explications sur les spécificités et le mode de fonctionnement du prêt entre particuliers.

Crédit entre particuliers : un terme nouveau

Le prêt ou crédit entre particuliers est un terme « à la mode » depuis quelques années déjà. Certains profils d'emprunteurs ne faisant plus confiance aux banques se tournent désormais vers le système collaboratif pour y faire leur demande de crédit.

Aux États-Unis, le prêt entre particuliers existe déjà depuis 2006 avec la première plateforme mondiale de crédit entre particuliers : Lending Club. Cette société, fondée par un Français, connaît un véritable succès dès son lancement. Presque dix années plus tard, elle affirme avoir octroyés plus de 4 milliards d'euros de prêts.

Mentions et forme d'un contrat de prêt entre particuliers

Le prêt entre particuliers est régi de la même manière qu'un crédit « classique ». Cela suppose inéluctablement l'établissement d'un contrat entre l'emprunteur et le prêteur privé. Cet écrit peut prendre la forme :

  • Soit d'un contrat de prêt (formulaire n°2062, à signer par l'emprunteur et le prêteur, qui conservent chacun un exemplaire).
  • Soit d'une reconnaissance de dette (à rédiger, dater et signer par l'emprunteur ; un original pour le prêteur, un autre pour le service des impôts, et une copie pour l'emprunteur). Au-delà de 1 500 euros, ce document doit être rédigé par un notaire.

Ledit contrat devra principalement mentionner :

  • Les noms, prénoms et adresses complètes des deux parties ;
  • Les conditions du prêt (montant, durée, fréquence des mensualités de remboursement, taux d'intérêt).